fatigue-grossesse-post-accouchement

Fatigue accouchement : Conseils sommeil

Conseils pour lutter contre la fatigue des premières semaines suivant l’accouchement

C’est en phase de sommeil lent profond que l’émission de prolactine a lieu, gage d’une bonne « fabrication de lait ». C’est pourquoi il faut dormir : on ne peut qu’encourager une maman à faire une bonne sieste dans la journée, à se coucher tôt et à dormir lontemps.

Facile à dire. Etre Maman, c’est aussi du jour au lendemain revêtir une nouvelle panoplie, certes la plus belle. Et même si certains vous diront que vous avez eu neuf mois pour vous y préparer, vous savez bien vous que tout va trop vite. Entre les courses, les tétées, les faire-part à envoyer, les visites, le linge, etc., on a vraiment l’impression de ne plus avoir une seconde pour souffler. Pas le temps de prendre son tout petit contre soi pour le bercer des heures durant, pas le temps de lire, de se promener, de flâner On passe son temps à courir. Alors dormir on rogne sur son temps de sommeil, les siestes trinquent. Les nuits, n’en parlons pas : on se couche tard, on se lève toutes les trois ou quatre heures à l’appel de Monsieur Bébé affamé. Résultat des courses, on n’en peut plus. Crevée, vannée, mauvaise mine, nerfs à fleur de peau, agacée pour un rien, à deux doigts de la déprime L’impression qu’on n’y arrivera jamais.

Stooop !!! Voici les conseils et recommandations de jeunes mamans qui ont vécu ces premières semaines. N’hésitez pas à y puiser des astuces qui amélioreront votre apprentissage de jeunes parents et vous aideront à garder le sourire!

Repousser au mois prochain tout ce qu’on aurait cru pouvoir faire aujourd’hui

Ne pas hésiter à parer au plus pressé : les carreaux attendront, tout comme le parquet du salon. Investissez dans les plats surgelés tout-prêts, qu’il suffit de réchauffer avant de passer à table. Cantonnez-vous au prioritaire, laissez de côté les grands travaux et autres petits bricolages.

Une famille formidable, des amis épatants

N’hésitez pas à faire appel aux bonnes volontés de votre entourage. Votre mère sera ravie de vous donner un coup de main en s’occupant de votre linge et de celui de « son » petit-fils. Votre soeur acceptera sûrement de vous faire un plein de courses avant de passer admirer « son » neveu. Votre meilleure copine, promue marraine, ne rechignera pas à garder « son » filleul une heure ou deux, le temps d’une scéance chez le coiffeur ou d’un ciné avec le papa. Lequel papa n’hésitera pas à donner le bain à « son » enfant pour peu que vous ne soyiez pas derrière son dos à le harceler de recommandations :-)

Dans les bras de Morphée avec son bébé

Osez faire dormir votre bébé avec vous. Aucune mère n’a jamais écrasé son bébé en dormant, aussi petit que soit celui-ci. Il suffit de coller votre lit contre un mur pour éviter les chutes, et de suivre la cadence de votre bébé. Dormez quand il dort, très vite vos rythmes s’accorderont.

A l’africaine

Pourquoi croyez-vous que les mamans africaines usent et abusent du portage ? Prenez exemple sur ces femmes, et investissez dans un bon porte-bébé dans lequel vous mettrez votre enfant lorsqu’il réclame votre contact. Vous pourrez faire une foule de choses comme cela, et votre bébé sera aux anges bercé contre votre coeur.

Quelques astuces sommeil de maman

Un seul mot d’ordre

l’organisation ! Essayez de planifier au maximum ce que vous avez à faire. Chaque soir, et chaque fin de semaine, notez sur un semainier tout ce que vous désirez accomplir. Ainsi, pas de risque d’oublier quelque chose ou de se laisser déborder !

A domicile ! une astuce

Maman de trois enfants petits (presque 5 ans, 2 ans et tout juste 6 mois), je pense qu’il est essentiel de se faire livrer ses courses alimentaires, pour profiter au mieux de ses enfants ; Il faut penser à soi, et confier ses petits afin de se réserver des plages horaires même courtes pour aller nager, visiter une expo, ou aller au ciné ! Détendue, on est plus disponible pour les enfants.

Repos express

Dès que le bébé dort pendant la journée, à tout moment, décrocher le téléphone, s’allonger immédiatement avec une couverture, et hop, partir pour une sieste flash de quelques minutes. Tout le plaisir est dans l’endormissement. On dort environ 5 à 10 minutes et on se réveille détendue avant le bébé. Raccrocher le téléphone.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *